lab_main.pictoL'équipe de SPH

Photo de Aurélia GAILLARD

Aurélia GAILLARD

>Accès rapide

  • Thèmes de recherche

    Remonter Remonter
    • • Couleurs
      • Simulacres du vivant (automates, pantins, statues etc.)
      • littérature et esthétique des Lumières
      • les différents sens (notamment le toucher)
  • Cursus universitaire

    Remonter Remonter
    • 1984 / 2019 : CONCOURS

      Agrégation de Lettres Modernes (1988)


      Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (promotion 1984)

      TITRES UNIVERSITAIRES


      Habilitation à diriger des recherches (Langue et littérature françaises) dans la 9ème section du CNU :
      Savoirs des frontières, à l’Université de La Sorbonne Nouvelle (Paris III), mai 2003. Le jury était composé de M. René Démoris, M. Georges Benrekassa, Mme Nicole Jacques-Lefèvre, M. Alain Montandon, M. Bernard Vouilloux et M. Jean-Paul Sermain.


      Doctorat de Lettres Modernes:
      Fables, mythes, contes : l’esthétique de la fable et du fabuleux (1660-1724), sous la direction du professeur M.  Georges  Benrekassa  (Paris VII), février 1994, mention très honorable avec félicitations du jury à l'unanimité.

  • Prix / Bourses

    Remonter Remonter
    • 2019 : Membre IUF senior (promotion 2019)
  • Responsabilités administratives et scientifiques

    Remonter Remonter
    • 2002 / 2019 : A. Animation scientifique

      • Direction de programmes de recherche


      - UniverSCité : depuis 2017, direction d’un programme pluridisciplinaire et trans-séculaire en partenariat avec les universités de Bordeaux, Bordeaux Montaigne, Limoges et la Librairie Mollat. Il a pour vocation de faire se rencontrer et dialoguer des chercheurs de spécialités différentes (sciences et sciences humaines) sur un thème transversal et toujours d’actualité en direction à la fois des chercheurs et d’un public élargi. Il a vocation perenne, se déroule sous la forme d’un cycle de 3 rencontres de 3 formats différents (conférence-débat, table-ronde des chercheurs, lectures commentées), une fois par an à raison d’une rencontre mensuelle entre février et avril.
      UniverSCité/1 (2017) : « Humanisme, transhumanisme, posthumanisme ». Invité de la conférence-débat : Jean-Michel Besnier, philosophie, Paris-Sorbonne.
      UniverSCité/2 (2018) : « Les animaux et nous ». Invité de la conférence-débat : Alain Prochiantz, biologiste, collège de France.
      UniverSCité/3 (2019) : « Le sang : sang, sanguin, sanguinaire ». Invité : Christian Doutremepuich, directeur du laboratoire d’hématologie medico-légale de Bordeaux.
       
      - 2007-2010 et 2015-2016 : direction d’un programme de recherche autour du merveilleux (littérature, arts et savoirs) en deux volets. Le premier, «  Savoirs et merveilles », est un axe que j’ai dirigé au sein de l’EA 4195 TELEM (2007 –2010). Le projet, fondé sur une perspective historique, était centré sur une histoire des espaces langagiers et discursifs dans lesquels s’élaborent et sont transmis les savoirs. Il s’est agi ainsi, pour une périodisation donnée, d’envisager l’évolution des écritures savantes et de la vulgarisation, des relations entre culture savante et populaire, culture de l’écrit et de l’oralité. La question des rapports entre le domaine des sciences (au sens large et aux frontières largement poreuses qui sont les siennes depuis le Moyen Âge jusqu’à la fin de l’âge classique) et celui du merveilleux (le domaine également large du surnaturel, comprenant le catégories du merveilleux, du fabuleux, du féerique ou du mythologique, les prodiges, les miracles, les merveilles de la nature, de la technique, de l’art) a été privilégiée : furent examinés à la fois ce qui fonde et ce qui perturbe les démarcations entre savoirs et merveilles, au fil des nombreuses redéfinitions épistémologiques tant de la science que de la «merveille » sur le long cours. Un second volet, plus spécifique, a porté sur « Les objets merveilleux - du Moyen Âge au Surréalisme ». Soutenu au titre des programmes blancs (PSE Bordeaux-Montaigne 2015), il a donné lieu à une collaboration avec l’UMR LIRE (Grenoble), le programme MSHA « formes du savoir », les unités de recherche TELEM et SPH, avec des chercheurs également des universités Paris-Sorbonne, Brest, Sorbonne Nouvelle. Il s’agit d’un projet  théorique et historique : examiner comment se construit ou se déconstruit, à travers sa matérialisation dans un objet, la notion de merveilleux au fil des siècles et de l’évolution des savoirs et des normes renouvelées qu’elle implique.
      Résultats : 4 journées d’étude, 2 workshops, 1 colloque international (La Beauté du merveilleux en co-direction avec Jean-René Valette, médiéviste, 2009), une publication (PUB, 2011), la fondation d’une collection aux Presses universitaires de Bordeaux, « Mirabilia » (sous ma direction, à partir de 2007, 8 volumes parus).
       
      - 2007-2014 : co-direction d’un programme scientifique de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine et d’un projet régional URANIE : avec Pascal Duris (Bordeaux1), Joëlle Ducos (Paris-Sorbonne) et Violaine Giacomotto (Bordeaux3), l’École des Chartres et l’Observatoire de Paris : « le livre scientifique » : écriture de la science de 1450 à 1850. Le premier programme a duré de 2007 à 2010 : www.msha.fr/livrescientifique. Il a donné lieu à un séminaire mensuel (en alternance à Bordeaux et à Paris/Ecole des Chartes, Paris IV ou Observatoire), à une journée d’études annuelle (« Traduire la science » etc.), à un colloque final international « les Phrases de la science » et à une publication (Les Sciences et le Livre. Formes des écrits scientifiques des débuts de l’imprimé à l’époque moderne, Joëlle Ducos (éd.), Paris, Hermann, 2017). Participation (membre) au second programme (2011-2014) sur le même thème : le livre scientifique2. Organisation de séminaires bimensuels, site, constitution d’une bibliothèque numérique. Les programmes étaient en outre articulés au projet régional (Aquitaine) URANIE, projet de numérisation des fonds aquitains de livres et incunables scientifiques (domaine restreint à l’Astronomie).
       
      - 2011-2014 : membre du Projet ANR « Les Pouvoirs de l’art » / « The Powers of Art ». Expérience esthétique, émotions, savoirs, comportements / Aesthetic experience, emotion, knowledge, behavior. Web : http://www.pouvoir-des-arts.fr. Twitter : @Pouvoirdesarts.


      • Organisation de manifestations scientifiques
      - 3 tables-rondes et journées d’études (en plus des 4 organisées dans le programme sur le merveilleux) : L’Année 1700 (Bordeaux 3, 2003) ; The Sea : fictions, powers, identities/La Mer : fictions, pouvoirs, identités, journée d’étude internationale, 24 août 2018, Université Bordeaux Montaigne et Institut Goethe, Bordeaux ; Couleurs et identités, 16 juillet 2019, Édimbourg, Congrès des Lumières.
      - 2  colloques internationaux : L’Automate : modèle, métaphore, machine, merveille, co-org. J-Y. Goffi, S. Roux et B. Roukhomovsky, mars 2009, Grenoble ; Les phrases de la science (co-org. J. Ducos, V. Giacomotto, P. Duris, mars 2011, MSHA, Bordeaux, Musée d’Aquitaine, Bibliothèque Municipale, Paris 4, École des Chartes, Bordeaux 1 et 3).


      • Membre élu du Conseil Scientifique, U. Bordeaux 3 (2009-2012)


      B. Fonctions administratives et de direction  (Bordeaux Montaigne) 2015 — Membre du Conseil d’Administration de l’université
      2015-6 Responsable de la L3 Cultures modernes et contemporaines
      2014-7 Responsable des agrégations internes de Lettres classiques et modernes
      2011-3 Directrice-adjointe de l’UFR Humanités : 5800 étudiants, 630 personnels, 5 départements, Histoire, Histoire de l’Art, Arts, Philosophie, Lettres, 7 équipes de recherche.
      2010-5 Membre du Conseil de l’UFR Humanités
      2010-1 Directrice du Département des Lettres (ex-UFR)
      2008-9 Directrice-adjointe de l’UFR des Lettres (800 étudiants, 150 personnels)
      2006-10 Responsable de la Mention Licence Lettres
      2003-6 Responsable du CAPES de Lettres, U. Bordeaux3
      2002-6 Correspondant ERASMUS pour Freibourg et Gênes
      2002-10 Membre du Conseil de l’UFR des Lettres, U. Bordeaux3
  • Publications

    Remonter Remonter
    • >Ouvrages

      • 2019 :

          A. Ouvrages

        1. Diderot, Le Neveu de Rameau, Agrégation de Lettres 2017, Paris, Ellipses, 2016, p. 179-268.
        2. Montesquieu, Lettres persanes, (partie littérature, 125 p.) avec Fr. Calas (pour la partie langue), Paris, Atlande, « Clefs concours », 2013.
        3. Le Corps des statues : le vivant et son simulacre à l’âge classique (de Descartes à Diderot), Paris, Champion, « Les dix-huitièmes siècles », n°75, 2003, 340p.
        4. Fables, mythes, contes : l’esthétique de la fable et du fabuleux (1660-1724), Paris, Champion, « Lumière Classique », 1996, 504 p.


        B. Édition et établissement de textes
        1. Saint-Hyacinthe, Coypel, Godard de Beauchamps, Contes, éd. critique d’A. Gaillard, Paris, Champion, « Sources classiques », « Bibliothèque des Génies et des Fées », 11, t. 2, p. 693-1190, 2018.
        2. — avec Catherine Volpilhac-Auger, « Corrections à apporter à l'édition de Chénier au programme d'agrégation 2018 (Poésie/Gallimard, Becq de Fouquières, 1872) », octobre 2017 :
        https://www.fabula.org/actualites/corrections-apporter-l-edition-de-chenier-au-programme-d-agregation-poesie-gallimard-becq-de_81511.php


        C. Direction et co-direction d'ouvrages collectifs


        1. L’Automate. Modèle, métaphore, machine, merveille, Aurélia Gaillard, Jean-Yves Goffi, Bernard Roukhomovsky et Sophie Roux (dir.), PUB, « Mirabilia », 2012, 505 p.
        2. La Beauté du merveilleux, co-direction avec Jean-René Valette, PUB, collection « Mirabilia », 2011, 365 p.
        3. « Le Conte et la Fable », Aurélia Gaillard et Jean-Paul Sermain (dir.), Féeries, n°7, 2010, 255 p.
        4. « Le conte, les savoirs », Aurélia Gaillard (dir.), Féeries, n°6, 2009, 285 p.
        5. « Pour décrire un Salon » : Diderot et la peinture, Aurélia Gaillard (dir.), Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, 200 p.
        6. L’Année 1700, Aurélia Gaillard (dir.), Tübingen, Gunter Narr Verlag, « Biblio 17 », n°154, 2004, 331 p.
        7. L’Imaginaire du souterrain, Aurélia Gaillard (dir.), « Cahiers du C.R.L.H. » n°11, Paris, L’Harmattan, 1998, 208 p.




    • >Articles

      • >Articles dans des revues ou chapitres de livres
        • 2019 :

          Direction et co-direction de numéros de revue

          1. « La couleur des Lumières », Aurélia gaillard et Catherine Lanoë (dir.), Dix-huitième siècle, n°51, 2019.
          2. « The sea : fictions, powers, identities/La mer : fictions, pouvoirs, identités », Aurélia Gaillard (dir.), RIEDS (Revue internationale d’étude du dix-huitième siècle)/IRECS, vol. 4, automne 2019. En ligne.
          3. « Diderot et les simulacres humains », Aurélia Gaillard et Marie-Irène Igelmann (dir.), Lumières, n°31, 1er semestre 2018.
          4. « Le Conte et la Fable », co-direction avec Jean-Paul Sermain, Féeries, n°7, 2010, 255p.
          5. « Le conte, les savoirs », Féeries, n°6, 2009, 285 p.
          Articles et chapitres d'ouvrage
          1. — avec Catherine Lanoë, « Couleur(s) sur les Lumières », La couleur des Lumières, DHS, n°51, 2019, p. 13-29.
          2. « Une peinture au passé ou au futur : l’enjeu du choix du sujet dans la constitution d’un espace public des Réflexions (1747) aux Sentiments (1754) de La Font de Saint-Yenne », dans Publier sur l’art, l’architecture et la ville. La Font de Saint-Yenne (1688-1771) et l’ambition d’une œuvre, Genève, Droz, « Diderot Studies », vol. XXXVI, 2016 [2019], p. 137-149.
          3. « Le singe de cour : de Versailles à Chantilly », dans Le singe aux XVIIe et XVIIIe siècles : figure de l’art, personnage littéraire et curiosité scientifique, Florence Boulerie et Katalin Barthe-Kovacs (dir.), Paris, Hermann, 2019, p. 321-332.
          4. « Les contes, un laboratoire des sens : augmentation sensorielle, polysensorialité et synesthésies », Fééries, n°15, 2018.
          5. — avec Anne Defrance, « Introduction », dans Contes de  Coypel, Godard de Beauchamps, Moncrif, Pajon, Saint-Hyacinthe et anonymes, A. Defrance et A. Gaillard, Paris, Champion, « Sources classiques », « Bibliothèque des Génies et des Fées », 11, t. 1, 2018, p. 7-20.
          6. « Des objets et des hommes : l’humain et le désir d’objet dans les fictions du posthumanisme », dans Le devenir-cyborg du monde, B. Lafarge (éd.), Figures de l’art, n°35, 2018, p. 169-179.
          7. — avec Marie-Irène Igelmann, « Avant-propos », « Diderot et les simulacres humains », Aurélia Gaillard et Marie-Irène Igelmann (dir.), Lumières, n°31, 2018, p.5-8.
          8. « ‘Mais qui m’expliquera tous ces automates ?’ Diderot et l’automate-simulacre », « Diderot et les simulacres humains », Aurélia Gaillard et Marie-Irène Igelmann (dir.), Lumières, n°31, 2018, p. 133-150.
          9. « Conter la guerre dans un choix de contes philosophiques des Lumières : Saint-Hyacinthe, Beauchamps, Voltaire », dans Conte et Histoire (1690-1800), Marc Hersant et Régine Jomand-Baudry (éd.), Paris, Classiques Garnier, « Rencontres », 2018, p. 145-160.
          10.  Préface du Dictionnaire universel de l’éducation à l’amour, dir. Obrillant Damus, Universités d’État d’Haïti et Quisqueya, Paris, L’Harmattan, 2017. (« Dictionnaire universel de l’éducation à l’amour » de Obrillant Damus | Madinin-art Critiques Culturelles de Martinique)
          11.  « Écrire la science à l’époque des Lumières : comment le récit de fiction peut-il faire preuve ? », Les Sciences et le Livre. Formes des écrits scientifiques des débuts de l’imprimé à l’époque moderne, Joëlle Ducos (éd.), Paris, Hermann, 2017 (IIe partie, chap. XI), p. 221-235.
          12.   « Lesage, Socrate et le diable », « Raconter d’autres partages ». Mélanges offerts à Nicole Jacques-Lefèvre, Ch. Martin (éd.), ENS Éditions, 2017, p. 193-206.
          13.  « Peut-on demeurer dans la Caraïbe : chercher sa place dans Mon Odyssée de Jean-Paul Pillet (1791-98) », dans La Caraïbe, chaudron des Amériques, Jean-Michel Devésa et Savrina Chinien (dir.), Presses de l’Université de Limoges, « L’un et l’autre en françaisé, 2017, p. 73-82.
          14.  « Le système des arts : failles et reconfigurations des théories classiques », L’Esprit de système au XVIIIe siècle, S. Marchand et É. Pavy (éd.), Paris, Hermann, 2017, p. 230-242.
          15.  « Peut-on penser 1700 ? », Atala, n°18, 2015, « Découper le temps II. Périodisations plurielles des arts et de la littérature », 2015, p. 185-200.
          16.  « Saint-Hyacinthe : pensée moderne, pensée du dehors », dans Écrire et penser en Moderne (1687-1750), Claudine Poulouin et Christelle Bahier-Porte (éd.), Paris, H. Champion, 2015, p. 109-123.
          17.  « Fable et allégorie à la fin du XVIIe siècle ou ‘comment on doit suppléer au manquement du sujet’ (Poussin) », dans S’exprimer autrement : poétique et enjeux de l’allégorie à l’âge classique, Tübingen, Narr Verlag, « Biblio 17 », 2015, p. 97-109.
          18.  « ‘Ne pas être à sa place’, ‘ne pas rester en place’ : place et déplacement dans les six premiers livres des Confessions de Jean-Jacques Rousseau  », dans Les Confessions – Se dire, tout dire, J. Berchtold et Cl. Habib (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 81-93.
          19.  « Forcer le regard : violence et véhémence des illustrations de contes aux XVIIe et XVIIIe siècles », Féeries n°11, 2014, p. 245-257.
          20.  « Approches croisées des disciplines (art, science, littérature, philosophie) : la question du toucher des Lumières », Dix-Huitième-Siècle, n°46, 2014, p. 309-322.
          21.  « La Fontaine salonnier ? Conter et peindre dans les Contes et nouvelles en vers illustrés par Eisen (1762) et Fragonard (vers 1775) », dans De la conversation au conservatoire – Scénographies des genres mineurs (1680-1780), Paris, Hermann, 2014, p. 27-44.
          22.  « Grâce et rococo : vers une théorie des effets », dans Watteau au confluent des arts. Esthétiques de la grâce, PUR, 2014, p. 163-173.
          23.  « Ni fable, ni système : le pacte de merveilleux scientifique chez Tiphaigne de La Roche », dans Imagination scientifique et littérature merveilleuse. Charles Tiphaigne de La Roche, Y. Citton, M. Dubacq et Ph. Vincent (dir.), PUB, « Mirabilia », 2014, p. 175-191.
          24.  « Le jeu préfaciel : les préfaces multiples des romans au 18ème siècle », L’écrivain et la création : préface, critique et traduction, A. Sebbah et Fr. Lacoste (éd.), Publications de l’Université de Gafsa, 2014, p. 69-81.
          25.  « La fable (ou fiction fabuleuse) aux XVIIe et XVIIIe siècles entre allégorie et analogie : une écriture du détour ou de la conciliation ? », dans L’art de la conciliation, Sylvain Cornic et Pierre Servet (éd.), Cahiers du GADGES, n° 11, Lyon, 2014, p. 155-172.
          26.  « Le toucher des Lumières : toucher, être touché, au croisement des sciences et des arts », dans Le Débat des cinq sens de l’Antiquité à nos jours, Géraldine Puccini (éd.), PUB, Eidôlon, n° 109, 2013, p. 319-329.
          27.  « Fontenelle : pour une pastorale moderne », dans Revue Fontenelle, n°10, 2013, p. 131-143.
          28.  « Les Lettres persanes ou la logique du secret », dans Les Lettres persanes de Montesquieu, éd. C.  Martin, Paris, Oxford, PUPS et Voltaire Foundation, coll. Vif, 2013, p. 291-306.
          29.  « Les fables des Lettres persanes de Montesquieu », Journée d’agrégation Lettres persanes du 9 novembre 2013, ENS Lyon, en ligne : http://montesquieu.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique174.
          30.  « Connaître sans savoir : esthétique de l’émotion et mimèsis au siècle des Lumières », chap. XVI de Empathie et esthétique, A. Gefen et B. Vouilloux (éd.), Paris, Hermann, 2013, pp. 311-327.
          31.  « De ‘ la possibilité du flûteur automate’ (Helvétius) : les automates du XVIIIème siècle comme merveilles de substitution », dans L’Automate. Modèle, métaphore, machine, merveille, Aurélia Gaillard, Jean-Yves Goffi, Bernard Roukhomovsky et Sophie Roux (éd.), PUB, « Mirabilia », 2012, p. 391-410.
          32.  « Le labyrinthe de Versailles (1674) ou le pouvoir en labyrinthe », dans Le pouvoir et ses écritures, Denis Lopez (éd.), Eidôlon, 2012, p. 249-271.
          33.  « Le rococo et les Lumières : l’univers des « grâces » est-il enchanté ou désenchanté ? », dans Les Lumières : un héritage et une mission, G. Merlio et N. Pelletier (éd.), Bordeaux, PUB, 2012, p. 123-135.
          34.  « Mythologies de l’effraction : les repos en peinture dans la première moitié du 18ème siècle », dans Violences du rococo, J. Berchtold, R.Démoris, Ch. Martin, (éd.), PUB, « Mirabilia », 2012, p. 77-95.
          35.  « ‘Fable pour fable’ : le premier recueil de Fables de La Fontaine et le jeu allégorique », Méthode, n° 20, 2011, p. 113-121.
          36.  « Le conte et ses machines : pour une esthétique de l’effet merveilleux », Les Scènes de l’Enchantement, Paris, Desjonquères, « L’Esprit des Lettres », 2011, p. 90-102.
          37.  « Merveille et esthétique de la surprise : l’effet merveilleux des Lumières », dans La Beauté du merveilleux, PUB, « Mirabilia », 2011, p. 265-280.
          38.  — et Jean-René Valette, « Pour une esthétique. Postface. », dans La Beauté du merveilleux, PUB, « Mirabilia », 2011, p. 340-46.
          39.  « La clé et le puits : à propos du déchiffrement du conte et des fables », Féeries, n°7, 2010, p. 179-192.
          40.  « Pour une politique du fabuleux : enjeu politique du « système » de la fable et de la poétique du spectateur chez Fontenelle », dans Revue Fontenelle, n°6-7, 2010, p. 363-374.
          41.  « Les statues parlent aussi : Pygmalion et la fabrique amoureuse au tournant de l’âge classique », Littératures Classiques, « Les discours artistiques de l’amour à l’âge classique », 69, 2009, p. 89-108.
          42.  « ‘Comme un rêve de pierre’ : la sculpture des Lumières et le rêve de matière », dans Aux limites de l’imitation – L’Ut pictura poesis à l’épreuve de la matière (XVIe-XVIIIe siècles), sous la direction de Ralph Dekoninck, Agnès Guideroni-Bruslé, Nathalie Kremer, Amsterdam, New York,  Rodopi, 2009, p.169-183.
          43.  « Bacchanales et fêtes galantes : Poussin, Watteau », dans Watteau au confluent des arts, ét. Réunies par C. Barbafieri et Ch. Rauseo,  P.U. de Valenciennes, CD diffusé par « Les Belles Lettres », 2009, p. 49-67.
          44.  « Watteau, Boucher et la mythologie : fabriques et accessoires », dans Watteau au confluent des arts, ét. Réunies par C. Barbafieri et Ch. Rauseo,  P.U. de Valenciennes, CD diffusé par « Les Belles Lettres », 2009, p. 171-181.
          45.  « Décrire ou raconter Watteau ? Du descriptif et du narratif dans la littérature sur Watteau », dans Watteau au confluent des arts, ét. Réunies par C. Barbafieri et Ch. Rauseo,  P.U. de Valenciennes, CD diffusé par « Les Belles Lettres », 2009, p.199-211.
          46.  « Caractères humbles et petits genres : les femmes laborieuses dans le conte et la peinture de genre, de Perrault à Chardin », dans Watteau au confluent des arts, C. Barbafieri et Ch. Rauseo (dir.), P.U. de Valenciennes, CD diffusé par « Les Belles Lettres », 2009, p. 391-401.
          47.  « Que peuvent les savoirs pour le conte - et le conte pour les savoirs ? », dans Féeries n°6, 2009, p. 9-19.
          48.  « Une leçon de magie économique : l’Histoire du Prince Titi de Saint-Hyacinthe », dans Féeries n°6, 2009, p. 131-150.
          49.  « Saint-Hyacinthe : écrire la marge », dans Écrire en mineur au XVIIIème siècle, Ch. Bahier-Porte et R. Jomand-Baudry (ed.), Paris, Desjonquères, 2009, p. 40-50.
          50.  « La gourmandise des Lumières : un art de la bouche ? », Lumières, n°11, 2008, p. 29-42.
          51.  « Conte, voyage et utopie : le voyage interplanétaire dans Tecserion de Marguerite de Lubert (1737) », dans Voyage, altérité, utopie – Aux confins de l’ailleurs, hommages offerts au professeur Jean-Michel Racault, dir. Marie-Françoise Bosquet, Serge Meitinger, Bernard Terramorsi, Paris, Klincksieck, 2008, p. 161-172.
          52.  « Pour décrire un Salon », dans «  Pour décrire un Salon » : Diderot et la peinture, PUB, 2007, p. 65-86.
          53.  « L’Objet animé au XVIIIème siècle : automates, marionnettes, statues – entre science, art et curiosité », dans L’objet d’art en France du XVIe au XVIIIe siècle : de la création à l’imaginaire », Cahiers du Centre  François-Georges Pariset, 2007, p. 253-264.
          54.  « L’enfant en peinture au XVIIème siècle dans le tableau d’histoire : histoires d’enfance ou histoires de peinture ? », dans Regards sur l’enfance au XVIIe siècle, Tübingen, Gunter Narr Verlag, « Biblio 17 », 2007, p. 305-326.
          55.  « Contage et sexualité : le récit à double entente de Diderot, L’Oiseau blanc, conte bleu », dans Le conte en ses paroles : la figuration de l’oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, Paris, Desjonquères, « L’esprit des Lettres », 2007, p. 200-215.
          56.  « De la quenouille et de quelques objets de filage : filage et contage ou la métaphorisation de la mémoire dans les contes de fées de l’âge classique (17-18èmes siècles) », dans Le Temps de la mémoire : le flux, la rupture, l’empreinte, Eidôlon, PUB, sept. 2006, n°72, p. 211-225.
          57.  « La dérision mythologique dans la peinture rococo française », Humoresques, Rire et mythes, n°24, juin 2006, p. 99-112.
          58.  « Un monde de machines : l’objet inventé au 18ème siècle – réflexions à partir de quelques machines célèbres », Lumières, n°5, 2005, p. 65-78.
          59.  « Montesquieu et le conte oriental : l’expérimentation du renversement », Féeries, n°2, Le conte oriental, 2004-2005, p. 109-24.
          60.  « Vulcain et sa forge aux XVIIe et XVIIe siècles : Vulcain désenchanté, volcan enchanté – d’un imaginaire à l’autre», L’Imaginaire du Volcan, D. Bertrand dir., P. U. Rennes, 2005, p. 117-33.
          61.  « Psyché, sujet rococo ? Psyché ou la peinture même dans la première moitié du 18ème siècle en France », dans Les Métamorphoses de Psyché, P. U. de Valenciennes, « Lez Valenciennes », n° 35, 2004, p. 183-203.
          62.  « Anamorphoses : les lieux d’illusion picturale dans la fiction (contes et romans) au XVIIIème siècle », dans Locus in Fabula : la topique de l’espace dans les fictions françaises d’Ancien Régime, Nathalie Ferrand (dir.), Louvain-Paris-Dudley, Editions Peeters, 2004, p. 539-552.
          63.  « Introduction » à L’Année 1700, Tübingen, Gunter Narr Verlag, « Biblio 17 », n°154, 2004, p. 9-16.
          64.  « Aimer une statue : Pygmalion ou la fable de l’amour comblé », Intermédialités, n°4, automne 2004, « Aimer », p. 67-85.
          65.  « L’ineptie de la statue : entre philosophie et roman », Littérales, n°34-35, Sottise et ineptie, de la Renaissance aux Lumières, Université Paris X-Nanterre, 2004, pp. 199-215.
          66.  « La statue à l’âge classique : expérimentation des frontières du vivant », Eidôlon, Frontières et Seuils, Joëlle Ducos (éd.), Université de Bordeaux 3, P.U.B., juin 2004-67, pp. 47-56.
          67.  « L’Iconologie de Ripa traduite par Baudouin : la logique des images au temps de Le Sueur », dans Littérature et Peinture au temps de Le Sueur, Grenoble, Ellug, 2003, pp. 17-24 et illustration p. 179.
          68.  « Bestiaire réel, bestiaire enchanté : les animaux à Versailles sous Louis XIV », dans L’animal au XVIIe siècle, dir. par Charles Mazouer, Université de Bordeaux 3, 21 nov. 2001, Tübingen, Gunter Narr Verlag, , « Biblio 17 », n°146, 2002, pp. 185-198.
          69.  « Le Soleil à son coucher : la nuit réversible de la mythologie solaire sous Louis XIV », dans Penser la nuit (XVème-XVIIème siècle), Dominique Bertrand (dir.), Paris, Champion, « Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance », 2003, p. 449-464.
          70.  « Songe et enchantement à la fin de l’âge classique », dans Songes et songeurs (XIII-XVIIIème siècles), Les Presses de l’Université Laval, « Les collections de la République des Lettres », 2003, pp. 171-186.
          71.  « L’art de la fugue : espace et temps de la fuite dans les Amours du chevalier de Faublas de Louvet », Colloque SATOR,  Espaces de la fuite dans la littérature narrative française avant 1800 (Kairouan, Tunisie, 24-27 nov. 1998), Arbi Dhifaoui (éd.), Presses de l’Université de Kairouan, 2002, pp. 327-342.
          72.  « Montrer les corps, animer les statues : à propos de quelques questions sur la peinture et la sculpture à l’époque des Lumières », dans Le Travail des Lumières, Pour Georges Benrekassa, Caroline Jacot Grapa, Nicole Jacques-Lefèvre, Yannick Séité et Carine Trevisan (éd.), Paris, Champion, « Colloques, congrès et conférences sur le XVIIIème siècle », 2002, p. 77-92.
          73.  « Le corps enchanté chez Mme de Villeneuve et Melle de Lubert : exploration des corps amoureux et invention poétique dans quelques contes de 1740 », dans Le Conte merveilleux au XVIIIème siècle : une poétique expérimentale ?, Paris, Kimé, 2002, p. 295-309.
          74.  « Fable, conte, mythe : histoire des fictions mensongères à l’âge classique en France », Etudes Créoles, « Des fables créoles », Jean-Claude Carpanin Marimoutou (éd.), Paris, L’Harmattan, vol. xxiv n°2, 2001, p. 17-38.
          75.  « Ogres, ogresses, loups et cannibales : l’hospitalité inversée dans quelques contes littéraires français des XVIIe et XVIIIe siècles », dans « L’hospitalité dans les contes », A. Montandon (éd.), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2001, p. 227-241.
          76.  « L’aventure de la peinture : sublimes tempêtes de Poussin à Vernet », dans L’Aventure maritime, Cahiers du C.R.L.H. n°12, dir. J.-M. Racault, Paris, L’Harmattan et Université de La Réunion, 2001, p. 95-105.
          77.  « Des yeux et des oreilles : le parallèle entre les arts aux XVIIème et XVIIIème siècles », in Littérature et Peinture du Moyen-Age au XVIIIème siècle, Jean-Pierre Landry et Pierre Servet (éd.), C.E.D.I.C. n° 18, T. 1., 2001, p. 267-284.
          78.  « Vengeances héroïques, vengeances libertines : la structure de l’échange entre offenseur et offensé dans quelques récits de vengeance sous l’Ancien Régime (de Montaigne à Louvet) », dans La Vengeance dans la Littérature d’Ancien Régime, Eric Méchoulan (éd.), Montréal, Université de Montréal, Département d’Etudes françaises, « Paragraphes », 2000, p. 33-48.
          79.  « Le rire de Bacchus ou la riante peinture des dieux dans la littérature et la peinture à la fin de l’âge classique », dans Rire des dieux, Actes du Colloque du CRLMC (Clermont-Ferrand), 12-14 fév. 1998, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2000, p. 273-286.
          80.  « Quand les toiles respirent et les statues s’animent : l’idole dans la littérature au tournant des XVIIème et XVIIIème siècles », dans L’Objet d’art et l’artiste dans l’œuvre  littéraire, Actes du Xème Colloque International SATOR, Johannesburg 10-13 sept. 1996, Denise Godwin, Thérèse Lassale, Michèle Weil (éd.), Université de Montpellier 3, 3ème trimestre 1999, p. 47-63.
          81.  « Statues, automates, androïdes, simulacres : de la tradition de la statue animée au simulacre épistémologique dans la pensée et la littérature des Lumières », Otrante, n°11, « L’Homme artificiel », nov. 1999, p. 114-121.
          82.  « Le chef-d’oeuvre d’un inconnu de Thémiseul de Saint-Hyacinthe (1714) folie raisonnante », dans Folies romanesques au siècle des Lumières, actes du Colloque Cerlav 18 (Paris III), 11-13 déc. 1997, Paris, Desjonquères, 1998, p. 275-293.
          83.  « La Pastorale chez Fontenelle : une idylle sans bergers ni brebis », Expressions, n° 11, mai 1998, p.27-39.
          84.  « Poétique souterraine : grottes, antres, cavernes et autres affreux séjours dans le genre pastoral au XVIIème siècle », dans L’Imaginaire du souterrain, Cahiers du CRLH, n°11, 1997, p. 79-91.
          85.  « Paroles précieuses et indiscrètes : des mots-bijoux aux bijoux parlants (Perrault, Melle Lhéritier, Diderot) », Expressions, n°10, novembre 1997, p. 41-54.
          86.  « Quand le tableau parle : les arts du geste et l’éloquence des muets à la fin de l’âge classique », XVIIème siècle, n° 192 (1996-3), p. 667-676.
          87.  « Point de Lendemain de Vivant Denon ou l’éloquence du corps vivant », dans Tangram, mélanges offerts à Claude Wanquet, 1996, La Réunion, I.U.F.M., p. 117-125.
          88.  « Quand le langage se fait tableau : l'efficace de l'image comme poétique de la transgression », XVIIème siècle, n°188 (1995-3), p. 407-417.
          89.  « Voiles et toiles : l'art du drapé dans la peinture classique », Expressions, n°7, décembre 1995, p. 89-100.
          90.  « Le fabuleux en France sous Louis XIV : une stratégie du regard », Expressions, n°5, novembre 1994, p. 53-61.
          91.  « Étude synchronique d’un lieu textuel : les préfaces de roman en 1830 », dans Aspects du XIXème siècle par lui-même, Les Cahiers de Fontenay, n° 44-45, décembre 1986, p. 103-120.
           
          À paraître
           
          92.   « Introduction », « The sea : fictions, powers, identities/La mer : fictions, pouvoirs, identités », Aurélia Gaillard (dir.), RIEDS (Revue internationale d’étude du dix-huitième siècle)/IRECS, vol. 4, automne 2019. En ligne.
          93.  « L’invention du rose au 18e siècle : ‘un coloris neuf’ ».
          94.  « Les objets ont-ils une âme ? Les êtres-objets dans les contes merveilleux autour de 1740 », Étranges créatures : les êtres merveilleux dans les arts de l’âge classique au postmodernisme, Paris, Éditions Orizons, coll. « Comparaisons ».
          95.   « Réévaluer le merveilleux du Diable boiteux : savoir et merveille », dans Lesage 2015, Christelle Bahier-Porte et Christophe Martin (dir.), PUPS.
          96.  « Les labyrinthes de verdure (XVIIe-XVIIIe siècles) : usages et sociabilités », Sophie Lefay, Catriona Seth, Laurent Turcot (éd.), La promenade des Lumières, rituels et sociabilités, Paris, Classiques Garnier.
          97.  « L’usage des contes et des fables chez les auteurs-éducateurs de la seconde moitié du 18e siècle », Les Lumières au pluriel, Catriona Seth et Rotraud von Kulessa (éd.), OpenEdition.
          98.  « Don Juan à table, ou ce que le conte fait au mythe », Bulletin Hispanique, juin 2019.
          99.  « Bruits du monde chez Diderot », Topiques, n°6, 2020.
          100. « Jean-Philippe Toussaint écrivain-coloriste infinitésimal ? », colloque « Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, Bordeaux, 18-21 juin 2019, Bruxelles, éd. Impressions Nouvelles, 2020.




      • >Analyses d'ouvrages
        • 2018 :
          1. Sadek Neaimi, La Superstition raisonnable. La mythologie pharaonique au siècle des Lumières (Paris, Classiques Garnier, « L’Europe des Lumières », 2016, 257 p.), in DHS, n°50, 2018, p. 726-7.
          2. Utopie et catastrophe. Revers et renaissances de l’utopie (XVIe-XXIe siècles), études réunies et présentées par Jean-Paul Engélibert et Raphaëlle Guidée (PUR, La Licorne n° 114, 2015, 260 p.), in Europe, nov.-déc. 2015, p. 338-340.
          3. Kathleen Hardesty Doig, From Encyclopédie to Encyclopédie méthodique revision and expansion, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2013/11, xiv, 314 p., in Revue française d’histoire du livre, 2014.
          4. Penser l’ordre naturel, 1680-1810, A. Paschoud et N. Vuillemin (dir.), Oxford, Voltaire Foundation, 2012, viii, 266 p., in Revue française d’histoire du livre, 2013, p. 283-285.
          5. « L’expulsion du paradis », recension de Fictions de l’origine (1650-1800), sous la direction de Christophe Martin, Paris, Desjonquères, 2012, 403 p, Fabula, mise en ligne le 21 janvier 2013. L’expulsion du paradis.
          6. Antoine Hamilton, Jean-Jacques Rousseau, Henri Pajon, Jacques Cazotte, Carl Gustav Tessin, Charles Duclos, Denis Diderot, Contes, éd. critique de Anne Defrance et Jean-François Perrin, « Bibliothèque des Génies et des Fées, IV, Contes parodiques et licencieux (1730-1754), vol. 16 », Paris, Champion, 2008, in Féeries, n°6, 2009, p. 249-252.
          7. L’âge d’or du conte de fées : de la comédie à la critique (1690-1709), éditions critiques de Nathalie Rizzoni et Julie Boch (Paris, Champion, 2007), in Féeries, n°5, 2008, p. 156-160.
          8. Laurent Versini, Baroque Montesquieu (Genève, Droz, « Bibliothèque des Lumières », 2004, 211 p.), in Montesquieu, n°8, 2005-2006, p. 266-268.
          9. Jean-Paul Sermain, « Métafictions (1670-1730) – La réflexivité dans la littérature d’imagination » (Paris, H. Champion, 2002), in Lumières n°1, 1er semestre 2003, p. 145-148.
          10. Benedetta Papasogli, « Le Fond du cœur. Figures de l’espace intérieur au XVIIème siècle » (Paris, Champion, 2000), in Papers on French Seventeenth Century Literature, n°55 (vol. XXVIII, 2001).
    • Communications orales

      Remonter Remonter
      • >Conseil, radio, exposition, entretien

        • 2019 : Débats, Présentations-rencontres d’auteurs d’ouvrages scientifiques à Station Ausone (Librairie Mollat) : Catherine Volpilhac-Auger, Montesquieu (Folio biographie, 2018) le 29 juin 2018 ; Pierre Vesperini, Lucrèce (Fayard, 2018), 18 septembre 2018.
          Participations à des films documentaires, émissions TV Montesquieu, comment peut-on être persan ?, long métrage, réal. Michel Cardoze, diffusion FR3-Aquitaine, 2017, Montesquieu, film documentaire janvier 2017, Librairie Mollat ; « Les statues face aux émotions », WebTV Université Bordeaux Montaigne, 2015, Débat télévisé (Chaîne 6 de Wuhan, Chine) « Rousseau et l’éducation », 2012.
          Conférences grand public : 4 (« Le fabuleux des Fables de La Fontaine », Lycée Bertran de Born, Périgueux, 2011 ; « Les animaux à Versailles sous Louis XIV » : 19. 01. 2010, Musée d’Aquitaine (Bordeaux) ; « Rousseau, un nouveau contrat pour la nature », 2008, Domaine de Certes (Audenge), « Watteau, peintre français », Organisation Mondiale du Commerce et Université de Wuhan (Chine), 2008.
    • Activités d'enseignement

      Remonter Remonter
      • 1992 / 2019 :

        Supérieur  :
        • Littérature française :
        2005 - : professeur à l’Université Bordeaux Montaigne
        1999-2005 : maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3
        1994-1999 : maître de conférences à l’Université de La Réunion
        1992-1994 : chargé de cours à la Sorbonne Nouvelle (Paris III)
         
        • Missions internationales d’enseignement et d’initiation à la recherche
        2017 septembre-octobre       Professeur invité, Freie Universität, Berlin
        2010 avril                               Professeur invité, Université de Wuhan (Chine)
        2008 avril                               Professeur invité, Université de Wuhan (Chine)

Cela peut aussi vous intéresser

  • lab_main.pictoL'agenda de SPH

    • >Séminaires
      • Illustration pour l'élément >Mardi 15 octobre 2019, 15h30-17h30, Université de Bordeaux, bâtiment B2, salle des séminaires de SPH
        Pierre-Antoine Fabre (directeur d'études à l'EHESS, spécialiste de l'histoire des institutions religieuses modernes (XVIe-XVIIe siècles)), "Pouvoirs dans l'image, pouvoirs de l'image : l'art du frontispice dans la première modernité européenne", dans le cadre du séminaire sur "Les pouvoirs de l'image" organisé par Marina Seretti (SPH) et Jonathan Gombin (SPH).
      • >Mardi 22 octobre 2019, 16h-17h30, Université de Bordeaux, bâtiment B2, salle des séminaires de SPH
        Conférence de Denis Ramond (Sciences Po Paris et CERAPS) sur "Les mots font-ils la loi ? Quelques remarques sur l'utilisation de la théorie des actes de langage dans les controverses sur la liberté d'expression".
        Télécharger le document lié >
      • >Jeudi 7 novembre 2019, 16 heures, laboratoire SPH
        Première réunion du GETLLAC autour de l'article de James Conant, "The Search for Logically Alien Thought : Descartes, Kant, Frege, and the Tractatus" (1991).
        Télécharger le document lié >
      Tous les séminaires >
    • >Journées d'études
      • Illustration pour l'élément >17-18 octobre 2019, MSHA, salle Jean Borde
        Colloque interdisciplinaire "Du poème à la musique, de la musique au poème. Composition, transformation, écoute", organisé par les laboratoires Telem et SPH.
        Télécharger le document lié >
      Toutes les conférences >
  • Pictogramme pour la sectionAxes de recherches

    Les recherches de l'équipe s'articulent autour de trois axes principaux.

    En savoir plus >
  • Pictogramme pour la sectionThèses et mémoires

    Découvrez les thèses en philosophie, épistémologie ou histoire des sciences soutenues par les doctorants rattachés à SPH.

    En savoir plus >
  • Pictogramme pour la sectionEnseignements

    Pour tout savoir sur l'enseignement de la philosophie, de l'épistémologie et de l'histoire des sciences à l'Université de Bordeaux, et préparer une thèse dans ces disciplines.

    En savoir plus >
  • Pictogramme pour la sectionRessources

    L'équipe SPH met à votre disposition des mémoires et articles inédits, des textes de conférences et des enregistrements audios ou vidéos d'entretiens ou de séminaires.

    En savoir plus >